Les malades imaginaires de l’Industrie pharmaceutique

industrie pharmaceutique

[divider]Tu crois être en bonne santé? L’industrie pharmaceutique va te prouver le contraire[/divider]

 

Des malades imaginaires qui rapportent gros…

« Faute d’inventer des médicaments nouveaux et puissants pour les vraies maladies qui frappent toute l’humanité, pour maintenir ses ventes, l’industrie pharmaceutique a trouvé plus simple: inventer des maladies qui n’existent pas et pour lesquelles elle propose des médicaments sans aucune efficacité, mais ça n’a aucune importance puisque les soi-disant malades ne sont pas malades » (reportage « Maladies à vendre », Arte).

industrie pharmaceutique

Le médecin pneumologue Philippe Even ne pèse pas ses mots et il n’a aucune raison de le faire en constatant les stratégies commerciales des firmes pharmaceutiques s’éloignant toujours plus de la noble finalité de la médecine: soigner. « Je dirigerai le régime des malades à leur avantage (…) Je ne remettrai à personne du poison. (…) Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans l’innocence et la pureté« . Vraiment? Pourtant, le serment d’hyppocrate résonne comme un serment d’hypocrite au vu des rouages diablement malins de l’industrie pharmaceutique contemporaine.

La recherche scientifique et la dévotion aux malades ne sont pas les priorités de cette médecine qui joue à Dieu, ne proposant plus de soigner mais de créer des maux pour s’ouvrir des marchés bien plus juteux. On a sélectionné trois cas qui démontrent les manigances de l’escroc en blouse blanche. Bienvenue dans l’industrie de la médecine: l’entreprise de l’illusion…

 

[button color= »black » size= »big » alignment= »center » rel= »follow » openin= »samewindow » url= »https://www.opnminded.com/2016/12/23/cette-ante-rend-malade-industrie-pharmaceutique.html »]Lire la suite[/button]

Hacking: Mr Robot existe t-il déjà?

[divider]Quand les hackers font flipper le monde de la finance[/divider]

 

Près de 177.000 cyberattaques par jour dans le monde: l’ombre de Mr Robot plane au-dessous des banques et des entreprises sans qu’elles puissent y échapper. De Kevin Mitnick, la première légende du hacking qui piratait « pour le fun », aux groupes de pirates qui pillent des coffres-forts virtuels et narguent les plus grands systèmes de cyberprotection: retour sur le hacking, un secteur en plein essor.

 

mr-robot

1 milliard de dollars de pertes depuis 2013, 11 heures de paralysie de la moitié du web en octobre dernier: les cyberattaques d’aujourd’hui n’ont pas d’égal si l’on revient aux prémisses de l’informatique; ni dans leurs moyens, encore moins dans leurs motivations. Pour trouver le premier piratage d’envergure, il faut retourner dans les années 80. Kevin Mitnick, diablement surnommé « Le Condor », surprend le monde entier en accédant aux bases de données de Pacific Bell en 1981…

 

[button color= »red » size= »big » alignment= »center » rel= »follow » openin= »samewindow » url= »https://www.opnminded.com/2016/11/15/hacking-mr-robot-existe-t-deja-cyberattaque-banque.html »]Lire la suite[/button]