LA BALANCE
S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Le 6 mars 2016, le rapport d’enquête indique que le MH370 reste un mystère et ne fournit aucune explication sur les circonstances de la disparition.


« A ce jour, l’épave du MH370 n’a toujours pas été retrouvée malgré la poursuite des recherches dans le sud de l’océan Indien », précise le rapport publié deux ans jour pour jour après la disparition du Boeing 777, le 8 mars 2016.

6 mois plus tard, le 2 novembre, le Bureau australien de la sécurité et des transports (ATSB) publie son rapport d’enquête.

Le rapport contient d’importantes nouvelles informations sur ce que nous croyons qu’il est arrivé au vol MH370

Selon le rapport de l’Australian Transport Safety Bureau , les dernières communications satellitaires de l’avion « correspondent au fait que l’appareil descendait à une vitesse très élevée » lorsqu’il a disparu.

Le ministre australien des Transports Darren Chester ajoute que ce document apporte de plus amples précisions qui restent pourtant hypothétiquesl’avion n’avait plus personne à ses commandes, il était à court de carburant et il serait descendu à très grande vitesse sans être paramétré pour un amerrissage d’urgence. En d’autres termes, à court de carburant, le Boeing se serait abîmé aux larges des côtes Ouest australiennes. 

Les analyses du volet extérieur droit retrouvé au large de la Tanzanie infirme la tentative d’amerrissage d’urgence. Il était «très probablement dans une position rétractée» (en phase d’atterrissage ou d’amerrissage, les volets sont déployés) avant de sombrer dans l’océan.

 


 

Les raisons qui expliquent la trajectoire du MH370, l’identité de l’auteur de l’abandon du plan de vol et son mobile restent un mystère.

Les enquêteurs malaysiens et australiens retiendront plusieurs possibilités non démontrées: une défaillance mécanique ou structurelle, une prise d’otage ou un acte terroriste.

Enter the text or HTML code here

%d blogueurs aiment cette page :