LA BALANCE
S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Une tendance de banalisation

 

De récentes études menées aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France révèlent une tendance, une mode pour certains, ou plutôt une libéralisation des moeurs qui ne contraint plus à se définir dans une seule catégorie sexuelle. D’où la hausse des comportements bisexuels depuis les années 90s. Retour sur ce phénomène ou le reflet d’une société en pleine mutation.

bi

 

Ados, jeunes, mais aussi trentenaires bobo’, depuis le début des années 90, ils sont deux fois plus nombreux à redéfinir la sexualité au delà d’une identité finie et constante. En effet, entre 1990 et 2014, le pourcentage d’adultes ayant eu des rapports sexuels avec des personnes des deux sexes est passé de 3,1% à 7,7% aux Etats-Unis.

Les mêmes données sont observées chez les british et les franchies. De quoi taquiner les homophobes qui revendiquent encore une sexualité hétéro-normée et permanente…

 

Lire la suite

Enter the text or HTML code here

%d blogueurs aiment cette page :